dimanche 16 février 2020

Necromunda : Gang Goliath

Enfin le passage en revue des membre du premier gang assemblé et peints par mes soins pour Necromunda : les Goliaths. Après avoir assemblé une première figurine selon la notice, j'ai vite été tenté de customiser les autres, d'autant que l'échelle de ces gaillards me permettait de facilement réutiliser des rabiots de space marines du chaos ou d'orques.

Pour ce qui est de la peinture, j'ai cherché un maximum de teintes chaudes, des rouges évidemment, mais aussi des cuirs tirant sur le jaune et j'ai abusé de lavis sépia sur le métal. 



Epée tronçonneuse, flingue et grenades fragmentation pour ce joyeux camarade


J'ai choisi le classique vert fluo pour contraster, utilisé à la fois sur les cheveux et sur les tuyaux dans le dos de ces camés aux drogues augmentiques.

Le stub canon, cette arme si subtile



J'avais très envie d'une mitrailleuse, aussi j'ai converti un lance-boulon en lui collant un rabiot de l'Adeptus Mechanicum parfaitement adapté. J'en ai un peu bavé sur l'assemblage, mais j'aime beaucoup le résultat.

Champion Goliath



Première conversion réalisée : normalement le bras avec stub canon est fait pour être positionné comme celui plus haut, avec une main sculptée sur le canon, mais j'ai tailladé tout ça pour lui donner une pose plus dynamique.


Encore un amoureux de la subtilité. Il faut savoir qu'en terme de jeu, avec une Force et une Endurance de 4, un goliath sans équipement est une vraie menace au corps à corps. Celui là balancera 4 attaques en charge.

Un autre champion, avec marteau énergétique, une simple conversion en échangeant la tête du marteau avec l'arme brutale du chef de gang.


Et le patron, respirant la force tranquille, cigare à la bouche, Déchiqueteuse et combi flingue-plasma. Restez à distance.



Quelques photos de famille :





En terme de jeu je m'amuse beaucoup avec. Ils sont certes lents (mouvement de 4 là où la plupart des ennemis auront 5), mais leurs caractéristiques brutales, leurs armes à Contrecoup et force 5, le fait qu'ils soient capables de tous se débrouiller au corps à corps même sans être équipé pour (mon champion à mitrailleuse s'est illustré en démembrant deux Cawdor téméraires...), tout ça les rends très amusant à jouer.

dimanche 19 janvier 2020

Goliath Rockgrinder, nouveau WIP

Suite de mon travail sur le Goliath Rockgrinder.
Après avoir enlevé autant de drawing gum que possible j'ai d'abord fait pas mal de lavis noir à la fois entre chaque plaque du véhicule mais aussi en dégradé vers le bas de caisse. Ensuite j'ai étalé du lavis rouille de chez Vallejo et j'en ai mis autour des zones découvertes de rouille, plus quelques coulées (pas toujours heureuses). Je reprendrai ces coulures avec des oranges et bruns de Citaldel pour apporter un peu de diversité. 
J'ai commencé à mettre quelques petites touches de blancs en limite des effets de rouilles pour ajouter un reu de relief (visible sur la dernière photo), je vais en ajouter un peu et je passerai à la suite. Il reste beaucoup de travail mais j'aime beaucoup la manière dont ça évolue. 









lundi 13 janvier 2020

WIP : Goliath du Culte Genestealer

Ces derniers mois j'ai été pas mal actif niveau modélisme et jeu, je n'ai juste plus eu la foi de mettre tout par écrit sur le blog ^^ Du coup plutôt que d'essayer de rattraper mon retard je vais simplement reprendre le fil avec ce que je fais en ce moment.

Hier soir séance peinture sur mon premier véhicule en 18 ans de hobby (et oui !), un Goliath Rockgrinder du Culte Genestealer. 
J'ai essayé de faire simple et efficace, donc voici les premières étapes :

- Sous couche noire
- Typhus corrosion dans les creux et partout où je voulais mettre de la rouille
- Peinture de la rouille avec divers mélanges bruns-orangés 
- Application de liquide de masque Pebeo à l'éponge assez généreusement
- Brossages successifs de Screaming Skull + noir, puis screaming skull, screaming skull + blanc puis blanc pur
- Frottage intensif afin d'enlever le film de masquage. 

Cette dernière étape ne se passe pas aussi bien que prévu, j'ai été plutôt généreux dans l'application du masque mais sur certaines zones je n'arrive pas à l'enlever. Je vais continuer mes efforts ce soir probablement pour essayer de révéler de nouvelles zones de rouilles, sinon tans pis je passerai à la suite : les coulures de rouilles et les salissures noirâtres. 

Un aperçu du rendu actuel :